Mival gouriachi
Iata, vin colindatori
(Roumanie)




Iata vin colindatori
Zorile-s dalbe
Noaptea pe la cantatori

Si ei vin mereu mereu
Zorile-s dalbe
Si ne-aduc pe Dumnezeu

Dumnezeu adevarat
Zorile-s dalbe
Soare-n raze luminat


Voici les chanteurs de chants de Noel,
Les fleurs sont blanches,
La nuit à l'aube,

Et ils viennent, ils viennent tout le temps,
Les fleurs sont blanches,
Et ils nous ramènent Dieu,

Le vrai Dieu,
Les fleurs sont blanches,
Soleil baigné des rayons,


Merci à Daniela Sabau qui nous a proposé cette traduction.



_______________Pour réécouter, cliquer sur le lien

Pour charger une version plus longue (7 couplets et plus) : cliquer sur le lien ou sur cet autre lien.




En Roumanie, les colindatori sont des groupes de chanteurs qui se déplacent de maisons en maison en entonnant des chants de Noël (colinde - pl. colinda).

Cette tradition est très ancienne et remonte aux calendes romaines au cours desquelles on fêtait la fin du solstice d'hiver. Les églises chrétiennes ont récupéré ce culte païen pour en faire une tradition chrétienne. Mais cette tradition aussi se perd de plus en plus, aujourd'hui, en Roumanie.

Les chants de Noël sont très nombreux et variés. La plupart annoncent la naissance de Jésus, la venue des mages, la fuite en Égypte et d'autres évènements en rapport avec cette période.

Voir aussi : Colinde traditionale

Mais de nombreux colinde sont d'essence païenne, en particulier de nombreux chants parlent de la mort d'animaux divers, l'ours, le porc (que l'on sacrifie d'ailleurs à cette occasion), le mouton (lui aussi sacrifié) ; la mort des animaux devant être comprise comme une métaphore de l'année qui s'achève. D'autres chants parlent d'autres animaux (corbeaux, renards) ou encore de jeunes gens ou de métiers, etc.

Enfin, il y a des colinde qui parle du Père Noël (craciun ou mos craciun). Le mot craciun vient probablement du latin creatio onis. Mos craciun désigne souvent les personnes très âgées. Le Père Noël, en Roumanie, n'a rien d'un Sami (lapon) et ne circule pas dans un traîneau tiré par des rennes lesquelles font totalement défaut en Roumanie. On dit seulement que Mos est craciun et même batrân, ce qui revient à dire qu'il est vieux, très vieux et même encore plus vieux que cela !

Sur les plans historique, comme linguistique, la Roumanie et les Roumains eurent de fortes affinités avec l'empire romain. On pourra trouver des développements sur ces questions en suivant les liens Dacie et Dacie romaine sur l'encyclopédie wikipedia.

Voir aussi : Chronologie Roumanie.